Archives de la Nuit Sony

Quelques images de la Nuit Sony,
du 19 au 20 décembre 2015
à l’espace Mantsina.

Il n’est pas encore 6 heures du matin et le jour se lève sur les rescapés de la Nuit Sony!
Ulrich N’Toyo faisait l’animation,
Nicolas Martin Granel rêvait à voix haute de publier des inédits,
Laëtitia Ajanohun a lu tant que son ordinateur lui a permis…
Et tout le monde a dansé.
Emmanuel Manteau tenait la caméra.

Publicités

Vhan Olsen Dombo: Le Coït sacré des dieux déchus

L’équipe des Bruits de Mantsina est fière et heureuse de vous présenter le recueil de poèmes de Vhan Olsen Dombo, édité par nos soins! Découvrez, lisez, partagez et faites connaître Le Coït sacré des dieux déchus!

Mise à jour du 31/03/2016: Le recueil de Vhan Dombo est désormais disponible avec une préface de Marie-Léontine Tsibinda, à télécharger ci-dessous!

Dombo Le Coït sacré des dieux déchus
Cliquez pour télécharger le livre en PDF

A lire en ligne sur le site Calaméo:

http://fr.calameo.com/books/00460817461844f3a08fc

Et découvrez la performance Le Coït sacré des dieux déchus filmée le 12 mars 2016 au Cameroun:

Vhan Olsen Dombo, rappeur, poète, slameur, comédien-metteur en scène et performeur sous le nom de Ya Vé, est né au Congo-Brazzaville en 1990. Ancien membre de l’équipe nationale de taekwondo, il étudie le droit avant se tourner vers le théâtre. Il rencontre Marc-Antoine Vumilia au cours d’un atelier d’écriture avec qui, entre autres, il crée la troupe Ishango, qui monte De la chair au trône d’Amadou Koné, dans laquelle il tient le rôle principal. Il travaille ensuite avec plusieurs metteurs en scène du Congo-Brazzaville : Stan Matingou, Harvey Massamba, Gilfery Ngamboulou… En 2013, il remporte le grand prix Afrique du Théâtre francophone en tant que meilleur comédien. La même année, il reçoit des mains de Dieudonné Niangouna le trophée de « l’aîné des chiens ». En 2014, Ya Vé sort un album de douze titres intitulé Acte de Naissance et remporte deux trophées aux Beat Street Awards. En 2015, il fonde avec des amis étudiants, artistes, journalistes, le mouvement citoyen Ras-le-bol. Après la manifestation du 9 novembre 2015 contre le référendum imposé par le président Denis Sassou Nguesso, neuf des activistes sont arrêtés et Ya Vé retombe dans la clandestinité. Le 20 octobre 2015, une tentative de révolution réprimée coûte la vie à plusieurs jeunes citoyens. Des enlèvements et arrestations d’opposants et activistes sont opérées par le pouvoir: Ya Vé s’exile au Cameroun où il vit désormais. Avec les photos d’Yvon Ngassam.