Mantsina 2019: Immersion dans «Planète nocturne» de la peintre Alégra Nicka

La 16e édition du festival Mantsina sur scène a posé ses valises aux Ateliers Sahm, un centre d’art contemporain situé à quelques encablures du Cercle Sony Labou Tansi à Brazzaville. Ce centre d’art est tenu par l’artiste plasticienne Bill Kouélany. C’était un autre volet du festival avec une autre proposition que le théâtre. Le jeudi 19 décembre 2019, la peintre Alégra Nicka a présenté son travail intitulé «Planète nocturne» dans le cadre du festival, avec malheureusement l’absence du public et des organisateurs ce jour-là.

 L’artiste utilise beaucoup de méthodes pour s’exprimer. Elle dessine sur le blanc du papier avec de la cire d’aquarelle ou de l’acrylique. Le collage est aussi un genre qui l’aide à extérioriser ses inspirations. Juste à l’entrée de la salle d’exposition, elle a fait une installation sur du tissu blanc: un lit habillé en blanc sourit aux visiteurs. Accrochés au murs et suspendus à une penderie, des tee-shirts blancs décorés de dessins très fins donnant l’impression d’un travail de tricotage, faits avec de la peinture textile rouge et noire.

 Autour de l’installation, les toiles en fusain et cire aquarelle sont placées sur des cimaises (faux murs). Alégra Nicka crée des figures abstraites et des formes issues du monde de la nuit. Les thèmes présentés vont de l’origine de la vie, au rêve, en passant par l’énergie. C’est ainsi que nous rencontrons sur le mur les tableaux comme «Énergie», «Psychose», «Comme ça commence». Ces toiles sont de toutes les dimensions, et de toutes les couleurs avec une utilisation du noir dominante.

 Regard de la peintre

 «Planète nocturne» est le titre de l’exposition de la peintre Alégra Nicka, pourtant son travail est fait sur fonds blancs. Contraste? Non, répond l’artiste qui se justifie par une anecdote simple. Pour elle, «quand tu ne dors pas la nuit, on parle de nuit blanche». Alégra Nicka a pour socle la nuit, parce qu’elle est en quête de lumière. De son vrai nom Loubaki Alégra, Alégra Nicka est aussi chanteuse, danseuse, comédienne et dessinatrice, lauréate du concours Cosplay du festival Bilili BD en 2017.

 L’exposition «Planète nocturne» est aux ateliers Sahm jusqu’au 4 janvier 2020.

Raïtel YENGO à Brazzaville
Article réalisé dans le cadre de l’atelier Les Bruits de Mantsina 2019

Une réflexion sur “Mantsina 2019: Immersion dans «Planète nocturne» de la peintre Alégra Nicka

>> Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s